Accueil > La Direccte > Appels à projets > Appel à projets « Plateformes d’accélération vers l’industrie du futur (...)

Appel à projets « Plateformes d’accélération vers l’industrie du futur »

| Publié le 18 novembre 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Vous souhaitez développer les enjeux de développement vers l’industrie du futur ? Alors participer à ce nouvel appel à projets : vous avez jusqu’au 11 janvier 2021 pour candidater.

Cet appel à projets vise à soutenir financièrement des projets de diffusion des meilleurs savoir-faire et technologies propres à l’Industrie du futur (numérique, robotique, impression 3D, IoT, data, etc.) pour permettre la transformation des entreprises en accélérant leurs investissements dans l’innovation, clé de la nouvelle industrie française.

Objectifs de l’appel à projets

Les plateformes ont pour objectif de favoriser le développement des PME et ETI par l’investissement dans les savoir-faire et technologies de l’industrie du futur (numérique, robotique, impression 3D, IoT, data, etc.).

Projets attendus

  • Le projet est porté de manière individuelle par une entité disposant dès à présent d’infrastructures physiques et de ressources humaines en cohérence avec les objectifs visés ;
  • La plateforme présente une phase d’amorçage de 5 ans maximum ainsi qu’un plan d’affaires crédible et cohérent accompagné d’un plan de financement comprenant un équilibre entre ressources privées et publiques ;
  • Le projet se verra proposer un cofinancement par l’État des dépenses d’investissement et de fonctionnement. En parallèle de cette aide de l’État, la plateforme sera également soutenue financièrement par la région d’implantation.

Critères d’éligibilité et de sélection

  • Être complet au sens administratif (cf. dossier de candidature) ;
  • Correspondre à la nature des projets attendus et attester d’un impact en termes d’intérêt stratégique, de création et de répartition de valeur pour la ou les filières industrielles visées ;
  • Présenter un budget supérieur à 1 000 000 euros ;
  • Présenter des indicateurs quantifiés attestant de l’impact attendu du projet en termes de transformation des entreprises industrielles du territoire visé (PME et ETI) ;
  • Être porté par une seule entité, unique bénéficiaire de l’aide publique
  • Capacité du porteur à mener à bien le projet ;
  • Autonomie financière vis-à-vis du soutien public à l’issue de la phase d’amorçage ;
  • Impacts et contribution à la transition écologique et énergétique.

L’instruction des dossiers est conduite par Bpifrance, sous la coordination du Secrétariat Général pour l’Investissement (SGPI).

Les dossiers de candidature sont à déposer en ligne au plus tard le 11 janvier 2021 à 12h00 (midi) et selon le calendrier annexé au cahier des charges.

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics