Les dernières mises à jour
 
Accueil > Emploi Formation professionnelle > Emploi - mobilité professionnelle > Concours Talents des Cités 2016 : l’association amiénoise Synapse insertion (...)

Concours Talents des Cités 2016 : l’association amiénoise Synapse insertion lauréate nationale

| Publié le 5 janvier 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les ateliers d’insertion développés par Synapse insertion au coeur du quartier de la Salamandre à Amiens récompensés. Coup de projecteur, notamment sur le rôle des services de la Direccte dans la Somme.

À l’occasion de sa 15ème édition, le jury national du concours talents des cités a récompensé 9 lauréats dans deux catégories différentes, la catégorie « création » et « émergence ». Créé en 2002, le concours Talents des Cités est organisé par le Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports, le Sénat, la Caisse des dépôts, l’Agence France Entrepreneur et la BGE (boutique de gestion). Il a vocation à distinguer des porteurs de projets et entreprises qui témoignent d’un dynamisme certain au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville. La remise des récompenses s’est déroulée le 22 novembre 2016 au Sénat.

L’émergence d’un projet de territoire

Synapse insertion, structure de l’insertion par l’activité économique (SIAE), installé au coeur du quartier de la Salamandre à Amiens, fait partie de ces lauréats dans la catégorie « création ». Cette SIAE est composée de 3 ateliers dans des domaines variés, tels que la valorisation des composants électroniques, la menuiserie-ébénisterie et la tapisserie.

À l’origine, Synapse Picardie avait mis en place dès 2009 des actions qui permettent de réduire la fracture numérique. Le coeur de métier était donc le reconditionnement d’ordinateurs et le déploiement de matériel auprès des populations les plus fragilisées et les plus éloignées des technologies de l’information et de la communication.

En 6 ans, 2 600 familles ont été équipées, et 4 000 personnes ont été formées grâce à l’association. De 4 salariés, elle est passée à 19 salariés. Forte de cette expérience positive, l’association fait progressivement le constat que dans la Somme, il n’existe pourtant pas de structure capable de collecter, valoriser et reconditionner le matériel informatique lors du renouvellement du parc informatique des services de l’Etat, des collectivités territoriales, etc. Pour répondre à ce besoin, et développer une nouvelle offre de service dans le domaine du numérique, l’opportunité de créer un atelier chantier d’insertion fait son chemin.

La création de Synapse insertion en 2015 permettra donc la valorisation, la remise en état et la réparation des matériels qui habituellement partent à la déchetterie. Il y a un fort objet social qui consiste à recruter et favoriser l’insertion socio-professionnelle des publics les plus éloignés de l’emploi par un accompagnement individualisé et des formations internes et externes.
Aussi, le choix est fait d’implanter le chantier dans une ancienne école située dans un quartier prioritaire de la politique de la ville afin de dynamiser ce territoire démuni d’activité économique. Le directeur parle volontiers d’un véritable « pôle économique » en phase avec les habitants du quartier et vecteur de valeurs sociales et environnementales.

Trois ateliers, dont deux issus d’une ancienne structure d’insertion

Le projet de valorisation prévoit alors au démarrage le recrutement de 16 salariés en 2 équipes : une équipe pour la collecte, le démantèlement et le reconditionnement. L’autre équipe est chargée d’assurer en plus la réparation du matériel. L’équipe permanente est composée d’une coordinatrice, de deux encadrants techniques, et d’une conseillère en insertion professionnelle.

L’atelier de menuiserie-ébénisterie, et celui de tapisserie-ameublement intègrent Synapse insertion, permet ainsi de recruter 28 autres salariés en insertion. Ces deux ateliers faisaient autrefois partie de BRASERO, une SIAE ayant fait l’objet d’une cessation d’activité. Cette reprise d’activité est l’occasion de travailler davantage sur l’aspect développement économique, grâce à un chargé de développement et deux commerciaux dédiés.

Le projet a mobilisé dès en amont plusieurs partenaires tels que le Conseil Départemental de la Somme, la ville d’Amiens, Amiens Métropole, l’ADEME, la déléguée du préfet, les têtes de réseau (GRIEP et CRESS), et Pôle emploi. L’Unité départementale de la Direccte dans la Somme est intervenue dans l’accompagnement du porteur de projet à différentes étapes du montage, le financement et la coordination des différents acteurs locaux.

Témoignage de Synapse insertion : valeurs et « journée type »


Jean Pierre Motte, directeur de Synapse insertion (c) Synapse insertion

Lorsque l’Unité départementale de la Somme demande à Synapse insertion de définir en 3 mots l’association, voilà les termes qui lui viennent à l’esprit : « solidarité, emploi / accompagnement et dynamisme ». De la même façon, la conseillère en insertion professionnelle précise qu’il n’y a « pas de journée type dans les ateliers car nous adaptons le travail par rapport aux collectes de matériels ou aux commandes clients. Cependant, la journée qui démarre à 8h30 commence toujours de la même façon : l’encadrant donne les consignes de la journée et attribue les tâches à chacun. Le travail peut se faire soit en atelier soit en extérieur, chez les clients pour la menuiserie, lors de collectes de matériel informatique dans les entreprises ou les collectivités pour la valorisation informatique (..). Un peu avant la fin de la journée, qui se termine à 17h30, un point est fait avec l’encadrant sur l’avancée des travaux. Une fois par semaine, les salariés bénéficient de 4 heures de « formation » (passeport de compétences informatique européen par exemple ou encore technique de recherche d’emploi). Chaque salarié bénéficie également d’entretiens individuels tout au long de leur parcours chez Synapse insertion.

Ponctuellement, sont organisées des visites de centre de formation ou de forum dédié à l’emploi. Des intervenants extérieurs viennent régulièrement présenter ou animer des séances sur des thèmes pertinents ».

Ce prix constitue une bonne nouvelle pour Synapse insertion engagée depuis plusieurs années dans le numérique auprès des populations défavorisées et permet de faire rayonner les atouts d’une partie du territoire amiénois.

En savoir plus :
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics