Accueil > Coronavirus COVID-19 > Coronavirus : des mesures pour soutenir les personnes handicapées

Coronavirus : des mesures pour soutenir les personnes handicapées

| Publié le 6 mai 2020 | Dernière mise à jour le 12 mai 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Mise ne place d’une cellule d’écoute et de soutien psychologique à distance (0800 11 10 09) de l’Agefiph Hauts-de-France. Création et adaptation de 10 aides financières et services pour accompagner les entreprises et les personnes handicapées dans leur parcours professionnel.

Cellule d’écoute et de soutien psychologique à distance de l’Agefiph Hauts-de-France

Numéro gratuit : 0800 11 10 09, joignable de 9h à 22h du lundi au dimanche, accessible aux personnes sourdes et malentendantes.

 
Cellule d’écoute et de soutien psychologique à distance de l’Agefiph Hauts-de-France
 

10 aides financières et services pour accompagner les entreprises et les personnes handicapées

Ces mesures concernent à la fois les personnes en emploi, en formation professionnelle, les demandeurs d’emploi, les employeurs privés et les entrepreneurs travailleurs handicapés.

Elles complètent les dispositions déjà prises pour assurer la continuité du service et portent, par exemple, sur la prise en charge des dépenses d’équipement nécessaire à la continuité du cycle de formation, des coûts liés aux déplacements, à l’hébergement et à la restauration, ou encore des surcoûts liés au télétravail.

Focus : une plateforme pour faciliter la mise en relation entre les personnes handicapées, leurs aidants et les professionnels

La plateforme* solidaires-handicaps.fr recense l’ensemble des initiatives sur les territoires, et facilite leur mise en relation avec les publics. Elle permet aux personnes en situation de handicap, à leurs aidants et aux professionnels, de trouver des solutions à proximité de chez eux, aux structures et organismes de proposer leurs services et aux volontaires de proposer une aide bénévole.

Pour les personnes ne trouvant pas de réponse à leur demande, un système d’alerte les prévient en temps réel lorsqu’une solution peut être apportée.

*Une initiative du Conseil national consultatif des personnes handicapées et de la Fédération des Centres Régionaux d’Études d’Actions et d’Informations (ANCREAI), sous l’égide du Secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées et avec l’appui du Secrétariat général du Comité interministériel du handicap (SG CIH).

--

Webmestre |