Accueil > Coronavirus COVID-19 > Coronavirus : un autodiagnostic destiné aux TPE pour une reprise d’activité (...)

Coronavirus : un autodiagnostic destiné aux TPE pour une reprise d’activité en sécurité

| Publié le 19 mai 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En cette période de déconfinement progressif, les partenaires sociaux réunis au sein du COREOCT* ont souhaité accompagner les chefs d’entreprise des TPE et leurs salariés à une reprise en sécurité.

Représentant à la fois les employeurs et les salariés, ils répondent aux craintes exprimées par leurs adhérents respectifs en leur proposant un diagnostic préliminaire comme point de départ. Ce diagnostic préliminaire permet à l’entreprise de s’interroger sur sa capacité de reprendre, elle est invitée à compléter son information via les fiches-métier et guides existants mais aussi et surtout à se rapprocher de son service de santé au travail.

Ce document d’aide aux TPE reprend en 22 points les questions incontournables qui doivent constituer le point de départ d’une réflexion partagée entre le chef d’entreprise et ses salariés et ainsi favoriser le dialogue en entreprise et une reprise en confiance.

C’est ce défi que souhaitent relever ensemble de manière consensuelle les partenaires sociaux des Hauts-de-France avec le concours des préventeurs régionaux.

* Le comité régional d’orientation des conditions de travail (COREOCT) Hauts-de-France est l’instance régionale de concertation sur la prévention des risques professionnels , placée sous la présidence du préfet de région et pilotée par la Direccte qui réunit les acteurs régionaux de la prévention :les partenaires sociaux (Medef, CPME,U2P, UDES,CGT, FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC) , l’ARS et la DREAL et tous les acteurs régionaux de la prévention, la Carsat, l’Aract, l’OPPBTP et les services de santé au travail.
--

Webmestre |