Les dernières mises à jour
 
Accueil > Emploi Formation professionnelle > Emploi des seniors > Débat sur l’allongement de la vie professionnelle en entreprise dans le Nord (...)

Débat sur l’allongement de la vie professionnelle en entreprise dans le Nord - Pas-de-Calais Picardie

| Publié le 1er mars 2016 | Dernière mise à jour le 16 février 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

L’Association régionale pour l’amélioration des conditions de travail (ARACT) et la Direccte du Nord - Pas-de-Calais Picardie ont organisé une matinale, le 4 février 2016 à Lille, sur « l’allongement de la vie professionnelle : comment agir dans votre entreprise ? »

Cette rencontre a permis de réunir plus d’une quarantaine de participants (dirigeants d’entreprises, DRH, représentants de salariés, consultants…), invités à échanger, en ateliers, sur la façon dont se pose, à leur niveau, la question de l’allongement de la vie professionnelle.

L’allongement de la vie professionnelle : une question incontournable

Entre le recul de l’âge légal de départ en retraite, l’allongement de la durée de cotisation pour une retraite à taux plein et l’entrée plus tardive sur le marché du travail, les salariés sont incités à travailler plus longtemps.

Pour les entreprises, les enjeux sont nombreux et au cœur de leurs performances : attractivité, fidélisation, maintien des compétences et de la motivation, prévention de l’usure professionnelle, prévention de la perte des compétences…

Pour les salariés, il s’agit de mettre en perspective leur fin de carrière et gérer leur parcours en tenant compte de leurs désirs, contraintes et capacités individuelles en corrélation avec les besoins de l’entreprise.

Que ce soit dans les projets organisationnels, la politique RH ou au cours des négociations obligatoires, la question de l’allongement des carrières est à prendre en compte.

De nombreuses thématiques à approfondir

Lors des échanges, les participants ont soulevé de nombreux points à travailler en profondeur : les absences ; les inaptitudes, partielles ou totales les difficultés voire l’impossibilité de reclassement ; le manque de compétences ; le refus de mobilité ; l’usure, le coût du salarié âgé ; les conflits intergénérationnels ; le manque de motivation ; la perte de sens, de valeurs ; l’absence de dialogue social ; les difficultés qu’ont les équipes RH, les représentants des salariés (IRP), les préventeurs, les professionnels pour apporter une solution pour définir et mettre en application une méthode, pour utiliser les bons outils et dialoguer…

De nombreuses thématiques ont ainsi été mises en relief :

  • La phase d’état des lieux ;
  • L’animation du dialogue social sur la question ;
  • La mobilisation des salariés seniors sur des démarches conçues pour eux ;
  • Le développement d’une action de prévention de l’usure ;
  • La question des relations intergénérationnelles ;
  • Le travail sur les parcours, les compétences, la GPEC… et sur l’amélioration des outils existants ou des outils à créer.

Autant de thématiques qui, ainsi repérées, pourraient se transformer en ateliers complémentaires. En effet ce type de rencontre constitue une manière pragmatique d’échanger sur ce sujet d’actualité entre acteurs concernés.

Pour illustrer les démarches en entreprise, Dorine GRESELLE, chargée de mission RH de l’association « Accueil et Relais », structure du médico-social remployant 360 salariés principalement dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les maisons d’enfants à caractère social (MECS), a témoigné de la démarche entreprise à l’occasion de la négociation de l’accord Contrat de génération. Accompagnée par l’ARACT dans le cadre d’un cluster social, formation action d’accompagnement du dialogue social, l’association a ciblé les populations les plus à risque du point de vue du maintien en emploi et construit une combinaison d’action adaptée.

Reste que la Qualité de Vie au Travail (QVT) est le levier le plus complet pour aborder sereinement l’allongement de la vie professionnelle pour tous les salariés. Approche globale des liens entre la performance et les conditions de travail, les démarches QVT s’appuient sur le dialogue social et la mise au débat du travail avec les salariés. L’ARACT propose aux entreprises de la région un accompagnement collectif « Cluster QVT » avec pour objectif de les aider méthodologiquement dans la mise en œuvre d’une démarche QVT. Le démarrage de l’action collective est prévu en mars 2016 sur Lille mais aussi sur le littoral au 1er semestre 2016.
En savoir plus :

La page « Gestion des âges » sur le site de l’ARACT Nord – Pas-de-Calais : http://www.npdc.aract.fr/spip.php?page=menu&id_groupe=2&zone=4
Le dispositif du Contrat de génération : http://travail-emploi.gouv.fr/grands-dossiers/contrat-de-generation/

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics