Accès vers les informations pratiques pour se renseigner sur le droit du travail

 

Accès vers la prise de rendez-vous en ligne pour se renseigner sur le droit du travail








 
Les dernières mises à jour
 
Accueil > La Direccte > Appels à projets > Développement des écoles de la deuxième chance : appel à projets 2019 État - (...)

Développement des écoles de la deuxième chance : appel à projets 2019 État - Conseil régional Hauts-de-France

| Publié le 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour le 1er août 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Par un appel à projets commun, l’État et le Conseil régional Hauts-de-France, souhaitent soutenir le développement des écoles de la deuxième chance dans la région des Hauts-de-France, dans le cadre du plan d’investissement dans les compétences (PIC). Dossiers à envoyer par voie postale au plus tard le 30 août 2019.

Dans le cadre de leurs compétences respectives et en complément de dynamiques et de programmes déjà déployés sur le territoire, l’État et la Région ont l’ambition pour les Hauts-de-France de développer les écoles de la deuxième chance (E2C) dès l’année 2019, dans un souci de renforcer l’équilibre territorial entre les versants Nord et Sud de la grande région.

l’État et la Région pourraient aussi soutenir par le biais de cet appel à projets, l’ouverture de nouveaux sites.

Les écoles de la deuxième chance, qu’est-ce que c’est ?

Les E2C proposent aux jeunes de 16 à 25 ans dépourvus de qualification professionnelle ou de diplômes, et sortis du système scolaire un parcours de formation personnalisé incluant une période d’alternance en entreprise. Elles assurent une insertion sociale et professionnelle des jeunes en difficultés en partenariat avec le monde de l’entreprise. Les écoles doivent respecter une procédure de labellisation pour prétendre à la labellisation et l’appellation E2C.

En savoir plus :

Les porteurs de projet adresseront leur dossier complet uniquement par voie postale au plus tard le 30 août 2019 (cachet de la poste faisant foi) : toute réponse parvenant ultérieurement, reçue de manière incomplète ou uniquement par voie électronique ne sera pas traitée par la commission de sélection.

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics