Les dernières mises à jour
 
Accueil > Études Statistiques > Analyses économiques et sociales > Éléments de conjoncture économique : situation fin décembre 2011 en région Nord (...)

Éléments de conjoncture économique : situation fin décembre 2011 en région Nord - Pas-de-Calais

| Publié le 30 mai 2012 | Dernière mise à jour le 14 mars 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La dégradation de l’emploi observée au troisième trimestre 2011 se confirme en fin d’année. Les destructions d’emploi se poursuivent, accentuées par la suppression d’emplois intérimaires. D’octobre à décembre, 2 000 emplois ont été détruits dans le Nord - Pas-de-Calais.
Les pertes d’emploi ont touché l’ensemble des secteurs d’activité, en dehors du commerce resté stable ce trimestre. L’industrie a détruit 700 emplois directs alors qu’elle a eu recours dans le même temps à 300 intérimaires supplémentaires. La construction a perdu 1 000 emplois, dont 80 % dans son cœur de métier. Les destructions d’emploi ont même affectées les services marchands, ce qui ne s’était pas produit depuis deux ans.
Sur l’ensemble de l’année 2011, les créations d’emploi reposent exclusivement sur le dynamisme de l’intérim.

Le nombre de demandeurs d’emploi connaît un nouveau record ce trimestre après une hausse de +0,9 %. Fin 2011, 331 200 personnes étaient inscrites à Pôle emploi. Parmi les nouvelles inscriptions, les entrées au chômage suite à un licenciement économique ont particulièrement augmenté avec une hausse de +22 % ce trimestre.
Sur un an, la hausse du nombre de demandeurs d’emploi de plus de 50 ans (+13,9 %) et de ceux inscrits à Pôle emploi depuis plus de 3 ans (+20,9 %) aggrave le chômage structurel de la région.

L’indicateur de tension s’est stabilisé au quatrième trimestre 2011. En début de trimestre, les métiers de l’industrie et de la construction ont bénéficié d’une progression de l’indicateur de tension, essentiellement liée à la baisse du nombre de demandeurs d’emploi recherchant un métier dans ces deux secteurs. La fin du trimestre laisse présager un ralentissement des tensions dans ces métiers.

Les variations combinées de la population active et du marché du travail conduisent à une stabilisation du taux de chômage régional à 12,7 % de la population active. Le chômage a augmenté dans toutes les zones d’emploi au quatrième trimestre 2011, à l’exception de Dunkerque et de Maubeuge.

Sur la même période, des indicateurs de l’économie régionale se sont redressés. Face à une stabilisation des importations, les exportations ont connu un nouvel élan, portées entre autres par les exportations de véhicules automobiles.
L’année 2011 reste une année de reprise pour le commerce extérieur du Nord - Pas-de-Calais après les difficultés liées à la crise.

Enfin, les créations d’entreprises, en baisse de -8 % sur un an, ont mieux résisté que dans les autres régions françaises, en dehors de la Corse.
Parallèlement, les défaillances d’entreprises auraient reculé de -4 % en région contre -1 % au niveau national.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics