Les dernières mises à jour
 
Accueil > Études Statistiques > Analyses économiques et sociales > Éléments de conjoncture économique : situation fin décembre 2013 en région Nord (...)

Éléments de conjoncture économique : situation fin décembre 2013 en région Nord - Pas-de-Calais

| Publié le 25 avril 2014 | Dernière mise à jour le 14 mars 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

L’année 2013 se conclut sur une reprise d’activité poussive. Seule la relance des échanges commerciaux apparaît comme un moteur dynamique de l’économie. La hausse de l’investissement des entreprises et de la consommation des ménages s’appuient sur des éléments temporaires : déblocage de l’épargne salariale, anticipation d’une hausse de la TVA et d’un durcissement du malus écologique.

Les premières créations d’emploi observées dans la région depuis juillet 2011 ne reposent que sur le dynamisme de l’intérim survenu en fin d’année, en particulier dans les transports et l’entreposage. Les cœurs de métier continuent à être touchés avec la fermeture de 8 300 postes permanents. La construction subit la plus forte dégradation, affectée par un niveau historique de défaillances d’entreprises.

En 2013, la progression du chômage s’est ralentie dans le Nord - Pas-de-Calais. Le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté trois fois moins vite que l’année précédente, passant en moyenne de 2 320 à 910 demandeurs d’emploi supplémentaires chaque mois. Fin décembre, 369 900 personnes étaient inscrites à Pôle emploi.
La hausse des offres d’emploi, notamment de longue durée ou pour une période indéterminée, dépasse la progression du nombre de demandeurs d’emploi, redressant l’indicateur de tension sur le marché du travail.

Le taux de chômage régional est en baisse continue depuis janvier 2013. Fin décembre, il s’établit à 13,0 % de la population active, 3,2 points au-dessus du taux national.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics