Direccte Hauts-de-France
Accueil > Emploi, formation > Emploi, insertion > Emploi des jeunes, apprentissage : plan #1jeune1solution

Emploi des jeunes, apprentissage : plan #1jeune1solution

| Publié le 7 septembre 2020 | Dernière mise à jour le 8 septembre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En région Hauts de France entre juillet 2019 et juillet 2020, la demande d’emploi a augmenté de 2,3% avec 590 000 demandeurs d’emploi. Cette progression est encore plus forte pour les jeunes avec une augmentation de + 5,9% de la demande d’emploi sur la même période. La région compte près de 160 000 jeunes NEET dont plus de 40% sont sans diplôme.

Pour répondre à cet enjeu majeur, le gouvernement a lancé un vaste plan de relance " #1jeune1solution". Ce plan est doté d’une enveloppe exceptionnelle de 6.5 milliards d’euros avec des mesures comprenant trois axes :

  • Une aide à l’embauche avec une compensation des cotisations sociales de 4000 euros pour tout jeune recruté entre le 1er aout 2020 et le 31 janvier 2021 jusqu’à deux SMIC accessibles au secteur marchand et non marchand.
  • Le renforcement des mesures destinés à accompagner les jeunes avec 300 000 parcours d’insertion supplémentaires : des dispositifs tels que la garantie jeune, le parcours emploi compétence ou encore le contrat d’insertion dans l’emploi (CIE) seront renforcés
  • Une mobilisation autour du renforcement des compétences des jeunes :
    - la mise en œuvre de l’obligation de formation à compter du 1er septembre et la mise en place à partir d’octobre d’un programme de 4 mois portés par l’AFPA permettant la mise en place d’un parcours individualisé de remobilisation
    - la mise en place de formations supplémentaires en région pour les jeunes avec un abondement par l’Etat du Programme régional d’investissement dans les compétences. Cela pourrait concerner près de 78 millions d’euros en région.
    - Une mobilisation collective autour de l’apprentissage : en 2018 la réforme la loi choisir son avenir professionnel a profondément modifié l’apprentissage afin de faciliter son utilisation par les entreprises, multiplier les formations par cette voie et accroitre l’orientation des jeunes vers l’apprentissage. L’impact de cette réforme commençait à porter ses fruits avec plus de 40 000 jeunes en apprentissage en 2019 en région et près de 15 CFA créés.

Pour maintenir l’engagement de tous en faveur de cette voie, le gouvernement a souhaité renforcer les aides en la matière et faciliter le maintien du jeune en CFA pendant cette période :

  • Une aide exceptionnelle de 5000 euros pour recruter un alternant de moins de 18 ans (en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation) ou de 8000 euros pour un recruter un alternant de plus de 18 ans. Cette aide pourrait concerner 230 000 contrats d’apprentissage et 100 000 contrats de professionnalisation. Elle sera versée mensuellement automatiquement par l’ASP sur la base du début d’exécution du contrat.
  • Le financement de la période de formation par l’OPCO aux CFA entre le 1er août 2020 et le 31 décembre 2020 pour accompagner les jeunes en projet d’apprentissage à la recherche de contrat et de début du cycle de formation. Cette période est passée de 3 mois à 6 mois.

En savoir plus :
--

Webmestre |