Les dernières mises à jour
 
Accueil > Emploi Formation professionnelle > Emploi - mobilité professionnelle > Emplois d’avenir (secteurs marchand et non marchand) - le dispositif en Nord (...)

Emplois d’avenir (secteurs marchand et non marchand) - le dispositif en Nord - Pas-de-Calais

| Publié le 10 juin 2015 | Dernière mise à jour le 4 janvier 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les emplois d’avenir ont pour objectif d’améliorer l’insertion professionnelle et l’accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés, confrontés à des difficultés particulières d’accès à l’emploi. Embauchez un jeune motivé à travers un dispositif d’insertion aidé financièrement par l’État.

QUEL OBJECTIF ?

Donner une première expérience professionnelle à des jeunes pas ou peu qualifiés, leur permettant d’acquérir une qualification et des compétences adaptées aux besoins de l’employeur.

POUR QUEL PUBLIC ?

Les jeunes de 16 à 25 ans révolus ou jeunes travailleurs handicapés jusqu’à 29 ans révolus :

  • en offrant une chance en priorité à des jeunes sans diplômes et peu qualifiés ;
  • et après décision de la Direccte à des jeunes diplômes de bac à bac +3 résidant en quartiers prioritaires de la politique de la ville ou en ZRR (zone de revitalisation rurale).

QUEL CONTRAT ?

Un CDI, un CDD de 3 ans ou un CDD d’un an renouvelable deux fois.

POUR QUELLE DURÉE HEBDOMADAIRE ?

Temps plein et par exception à temps partiel si la situation du jeune le justifie ou la nature de l’activité.

AVEC QUELLES OBLIGATIONS ?

Mise en place d’une formation et d’un accompagnement du jeune dans l’emploi par :

  • la désignation d’un tuteur ;
  • l’élaboration d’un plan de formation professionnalisant.
Avec le soutien de la mission locale, de votre conseiller OPCA (organisme paritaire collecteur agréé) ou du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale)

PRISE EN CHARGE DE LA RÉMUNÉRATION

Prise en charge de la rémunération d'un emploi d'avenir

COMMENT BÉNÉFICIER DES DIFFÉRENTES AIDES ?

Les formulaires de demande d’emploi d’avenir sont à retirer auprès des Missions Locales (ou des CAP emploi pour les travailleurs reconnus handicapés) qui assurent la contractualisation des emplois d’avenir et le suivi du jeune à toutes les étapes du parcours.

Elles font office de guichet unique et assurent l’information des employeurs et la transmission du dossier aux différents financeurs. Une seule demande d’aide doit être réalisée.

CONTACTS RÉFÉRENTS (MISSIONS LOCALES) en Nord - Pas-de-Calais

(Fichier PDF à télécharger ci-dessous)

 
Contacts référents (Missions locales) en Nord - Pas-de-Calais
 

Les 9 bonnes raisons de recruter un jeune en emploi d’avenir

1. Un emploi à temps plein inscrit dans la durée : en CDI, ou en CDD de 12 à 36 mois afin de favoriser l’engagement réciproque salarié-employeur et de permettre une intégration réussie du salarié dans l’entreprise ;

2. Un contrat sur mesure : sous la responsabilité d’un tuteur, le salarié est formé au poste de travail, de manière souple, à l’interne ou à l’externe en centre de formation selon les besoins de l’employeur et du jeune ;

3. Un accompagnement externe pendant toute la durée du contrat (Mission Locale ou Cap emploi) et interne (tuteur) : véritable dispositif de sécurisation du recrutement dans la durée ;

4. La contribution à la montée en compétence du jeune salarié : contractualisation tripartite d’un plan de formation ambitieux visant la qualification du salarié ;

5. L’intégration de nouveaux salariés : enrichissement de la palette des profils et savoir-faire de votre entreprise, intégration dans la politique de gestion prévisionnelle des emplois et des
compétences ;

6. La transmission de savoir-faire : grâce au tutorat interne du salarié, vous anticipez les départs à la retraite ;

7. Une aide mensuelle de l’État  : stable sur 3 ans et équivalente à une prise en charge à hauteur de :

  • 75 % du SMIC pour les structures du secteur non-marchand ;
  • 47 % du SMIC pour les structures du secteur marchand à but non lucratif ;
  • 35 % du Smic pour les structures du secteur marchand.

8. Une offre de formation pendant l’emploi d’avenir structurée pour le secteur associatif (offre de formation OPCA et mobilisation du PRF du Conseil régional) et pour les collectivités (CNFPT) ;

9. Un interlocuteur unique pour l’employeur  : la Mission Locale (ou le Cap Emploi si le jeune recruté est reconnu travailleur handicapé).

En savoir plus :

Le site national dédié aux Emplois d’avenir : http://travail-emploi.gouv.fr/emplois-d-avenir,2189/

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics