Accueil > Études, statistiques > Emploi et marché du travail > En Hauts-de-France, 162 000 personnes dans le halo du chômage

En Hauts-de-France, 162 000 personnes dans le halo du chômage

| Publié le 9 juillet 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Une étude de l’Insee Hauts-de-France avec la participation financière de la Direccte.

Le halo du chômage regroupe les individus sans emploi souhaitant travailler mais n’étant pas considérés comme chômeurs au sens du BIT. Dans les Hauts-de-France, en moyenne entre 2015 et 2017, ils sont 162 000 dans cette situation, soit 13,3 % des inactifs. Ils représentent 4,3 % de l’ensemble des 15 à 64 ans de la région, ce qui est supérieur à la moyenne de province.

Les personnes du halo ont des caractéristiques proches de celles au chômage. Ce sont davantage des jeunes, des ouvriers et des non-diplômés. Le halo se singularise cependant par une population plus féminine. Dans la région, il contient davantage de personnes potentiellement découragées dans leur recherche d’emploi qu’ailleurs, mais, comme au niveau national, il apparaît comme un état transitoire.

En outre, la comparaison des populations au chômage, dans le halo ou l’inactivité hors halo révèle différents facteurs d’éloignement de l’emploi. Le fait d’être une femme, d’avoir plus de 50 ans ou d’être non-diplômé tend à éloigner de l’activité. Avoir un enfant de moins de 3 ans influe positivement sur le souhait de travailler mais apparaît comme un frein à la disponibilité et/ou à la recherche active d’emploi.

En savoir plus :

Sur le site de l’Insee : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4187040

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics