Direccte Hauts-de-France
Accueil > Travail, relations sociales > Santé et sécurité au travail > Fortes chaleurs, canicule, Covid-19 : protégez-vous !

Fortes chaleurs, canicule, Covid-19 : protégez-vous !

| Publié le 7 août 2020 | Dernière mise à jour le 13 août 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En cas de canicule ou de fortes chaleurs, une vigilance particulière est de mise pour les personnes sensibles ou exposées, notamment dans les entreprises et sur les chantiers. Quelques recommandations supplémentaires en période de Covid-19.

 

Article sur le site de la préfecture du Nord (9 août)

Communiqué de presse national du 4 août 2020

 
Communiqué de presse Fortes chaleurs : précautions à prendre au travail (4 août 2020)
 

Fortes chaleurs et Covid-19, quelques recommandations

Face à un épisode de forte chaleur et malgré le contexte d’épidémie de Covid-19, les recommandations visant à prévenir les risques sanitaires s’appliquent.

  • Il faut veiller au renouvellement de l’air dans tous les lieux de vie professionnelle quels qu’ils soient, afin d’apporter de l’air « neuf » venant de l’extérieur, d’évacuer l’air ayant séjourné à l’intérieur vers l’extérieur, d’éviter le recyclage ou la recirculation de l’air dans les locaux. En période de forte chaleur, l’aération des milieux ou pièces confinées, dans le contexte Covid-19, au minimum pendant 10 à 15 minutes deux fois par jour, doit être réalisé dès lors que la température extérieure est inférieure à la température intérieure. En cas de pic de pollution associé, il faut aérer quand même.
  • L’utilisation de ventilateur est préconisée, y compris en association avec une brumisation, dans une pièce où se trouve une seule personne. Le ventilateur doit être stoppé avant qu’une autre personne n’entre dans la pièce. Par contre, dans les espaces collectifs de petit volume, clos ou incomplètement ouverts, l’utilisation de ventilateurs à visée de brassage/rafraîchissement de l’air est contre-indiquée dès lors que plusieurs personnes sont présentes dans cet espace, même porteuses de masques.
  • La remise en service des climatiseurs dans les locaux accueillant des personnels (salles climatisées) est précédée d’une opération de nettoyage/désinfection des filtres et circuits.
 
Affiche "Fortes chaleurs et canicule en période de Covid-19" (juillet 2020)
 
Affiche "Vague de chaleur : je me prépare et j’agis dans un contexte de Covid-19" (juillet 2020)
 

Retrouvez, dans l’article publié sur le site du ministère en charge du travail, les principales mesures à mettre en oeuvre en tant qu’employeurs afin de protéger la santé de vos salariés : https://travail-emploi.gouv.fr/sante-au-travail/prevention-des-risques-pour-la-sante-au-travail/article/chaleur-et-canicule-au-travail-les-precautions-a-prendre

Les recommandations de base en cas de fortes chaleurs :

  • Boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Se rafraîchir et se mouiller le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool ;
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...) ;
  • Éviter les efforts physiques ;
  • Maintenir son logement frais (fermer fenêtres et volets la journée, les ouvrir le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Penser à donner régulièrement des nouvelles à ses proches et, dès que nécessaire, oser demander de l’aide ;
  • Consulter régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.

Quelques conseils aux employeurs sur le lieu de travail

Selon les articles L 4121-1 et suivants et R 4121-1 du code du travail, les employeurs ont la responsabilité de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité de leurs travailleurs en tenant compte des conditions climatiques. Des mesures ciblées sont également prévues : il s’agit notamment d’actions de prévention, d’information et de formation ainsi que d’une réorganisation du travail adaptée si nécessaire.

Par exemple, l’employeur peut :

  • Aménager les horaires de travail en fonction des conditions climatiques ;
  • Augmenter la fréquence des pauses ;
  • Mettre à disposition des travailleurs de l’eau fraîche et potable ;
  • Mobiliser les secouristes du travail et les informer des mesures spéciales de secours à appliquer ;
  • Informer les délégués du personnel, les membres du CHSCT et les salariés des mesures prises.

Ces mesures de prévention d’ordre général sont à compléter en fonction de l’activité exercée et des prescriptions du médecin du travail.

En savoir plus :
--

Webmestre |