Les dernières mises à jour
 
Accueil > Travail Relations sociales > Inspection médicale > Journée de l’inspection médicale du travail en Hauts-de-France (19 septembre (...)

Journée de l’inspection médicale du travail en Hauts-de-France (19 septembre 2017 - Arras)

| Publié le 28 septembre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Pour la deuxième année consécutive, la Direccte Hauts-de-France a réuni les services de santé au travail de la région le 19 septembre 2017 à Arras. Coup d’oeil.

Les services de santé au travail (SST),agréés par l’État (unité régionale de la Direccte), ont un rôle majeur à jouer dans la prévention primaire des risques professionnels.

L’inspection médicale du travail, conseiller du directeur régional

L’inspection médicale du travail veille au bon fonctionnement des SST, les accompagne dans le cadre de leur réforme (élaboration et mise en œuvre des projets de service, appui technique aux professionnels de santé, indépendance des médecins...) et intervient en appui des services de l’inspection du travail. Elle compte aujourd’hui deux médecins inspecteurs régionaux ; deux postes supplémentaires dans les Hauts-de-France sont toujours ouverts au recrutement.

Une journée d’échanges autour des missions légales des SST

L’inspection médicale du travail a souhaité faire le point autour des 4 missions légales des SST :

  • conduire les actions de santé au travail en milieu professionnel ;
  • conseiller les employeurs, les travailleurs et leurs représentants concernant la prévention des risques ;
  • assurer le suivi individuel de l’état de santé des travailleurs ;
  • participer à la veille sanitaire.

Plus de 200 représentants des équipes pluridisciplinaires des SST (médecins du travail, intervenants en prévention des risques professionnels (IPRP), infirmiers en santé travail, assistants des services de santé au travail (ASST) et directeurs des services ont assisté à cette journée au cours de laquelle ont été présentés tout à tour le matin :

  • un premier bilan de l’application de la réforme de 2016 ;

L’après-midi a permis, cette année encore, de valoriser des actions de prévention primaire des risques psycho-sociaux menées et présentées par les acteurs des SST : c’est un des axes du plan régional santé au travail 2016-2020 des Hauts-de-France. Le comité technique risques psycho-sociaux (RPS) du PRST 2016-2020 a identifié la nécessité de diffuser la connaissance relative à la prévention de ces risques : le thème abordé cette année a été la mobilisation des acteurs et la construction sociale d’une intervention en entreprise.
Une intervention exemplaire du médecin du travail et de l’ergonome d’un service interentreprises dans un établissement au départ plus que réfractaire a ainsi été décrite : partenariale, elle a permis d’illustrer la synergie avec les services de la CARSAT également mobilisés.

 
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics