Les dernières mises à jour
 
Accueil > Journée des initiatives territoriales pour l’emploi : focus sur 3 initiatives (...)

Journée des initiatives territoriales pour l’emploi : focus sur 3 initiatives des Hauts-de-France

| Publié le 12 juillet 2018 | Dernière mise à jour le 19 juillet 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La cinquième édition de la Journée des initiatives territoriales pour l’emploi (Jite) a été organisée par le ministère du travail, le 3 juillet 2018 à Montrouge (Hauts-de-Seine). Une journée placée sous le signe des rencontres, des idées et des échanges.

Cet événement a rassemblé plus de 400 acteurs locaux publics ou privés (représentants de l’État, des collectivités, du service public de l’emploi, du secteur de l’insertion par l’activité économique et du monde économique…) dans le but d’échanger, de faire connaître, d’apprendre de pair à pair et de prendre du recul sur ses propres expérimentations en matière d’emploi et de développement économique dans les territoires.

48 initiatives territoriales pour l’emploi ont été retenues (dont 3 pour les Hauts-de-France) parmi 150 propositions émanant des Direccte et des réseaux de partenaires.

Elles devaient répondre aux trois critères suivants : être une initiative collective multi-acteurs, être une initiative au service de l’emploi et des compétences, proposer une réponse territoriale.

Trois thématiques prioritaires ont été dégagées : l’insertion avec l’enjeu d’innover pour construire des parcours inclusifs sur les compétences ; l’accompagnement des transitions professionnelles, quelle qu’en soit la motivation, qui appelle de nouvelles formes de collaboration pour répondre à la rapidité des changements ; l’appui aux TPE-PME.

Coup d’œil sur les 3 initiatives territoriales des Hauts-de-France

Les initiatives territoriales des Hauts-de-France concernaient la thématique de l’insertion (1) et de l’appui aux TPE-PME (2) et (3).

1 / Parcours dynamiques d’insertion pour les femmes

Dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV), 50 % des femmes sont en situation d’inactivité. Réduire les inégalités dans l’insertion professionnelle des femmes des QPV est l’ambition de ce projet alliant prise en compte des freins à l’emploi mais aussi remobilisation à travers des ateliers de socialisation, d’estime de soi… L’association « Tous Parrains », avec l’appui des collectivités territoriales et de la Direccte, a expérimenté ce projet sur le quartier de Marquise en 2015 pour ensuite l’essaimer sur d’autres QPV du Pas-de-Calais. Des conseillers en insertion professionnelle et des bénévoles animent ce réseau. Résultats en 2017 : 52 femmes accompagnées, 20 sorties dynamiques et 18 réorientations vers d’autres dispositifs en poursuite de parcours.

Petit Papier n° 376 (juillet 2018)

2 / Pôle de compétences partagées logistique

Face aux besoins en compétences des métiers en tension sur le bassin d’emploi du Grand Hainaut, Adecco a créé un Pôle de compétences partagées (PCP), en complémentarité des agences du territoire. Un PCP, c’est la réunion de 5 à 6 entreprises d’un même secteur d’activité, pour lesquelles Adecco s’engage, dans le cadre d’un partenariat, à mettre à disposition un groupe de 20 à 80 collaborateurs en CDI intérimaires : des équipes capables de répondre aux besoins actuels mais aussi futurs des entreprises grâce à un parcours de formation dédié. Ce dispositif concilie besoin de flexibilité des entreprises et sécurisation de trajectoires professionnelles. À ce jour, 25 CDI intérimaires sont engagés dans une trajectoire professionnelle. 30 autres bassins d’emploi ont eux aussi choisis de mettre en oeuvre un PCP.

3 / Projet RESO

Porté par la Direccte et appuyé par une start-up d’État, le projet RESO, « Rapprocher les Entreprises des Solutions Optimales », est une plateforme numérique qui perfectionne l’accompagnement des conseillers entreprises des structures publiques et parapubliques auprès des dirigeants d’entreprise. La plateforme numérique favorise la mise en relation et offre un meilleur outillage aux conseillers des structures. Pour l’entreprise, notamment les TPE-PME, c’est un moyen d’avoir les bonnes informations au bon moment afin de mobiliser le bon dispositif. Cette démarche favorise l’équité dans l’accès aux dispositifs, l’impartialité dans l’information, le renforcement du maillage partenarial et territorial et optimise le conseil lors des visites en entreprise. L’ambition du projet se traduit par la mobilisation de près de 50 partenaires participant à son déploiement.

En savoir plus :
--