Les dernières mises à jour
 
Accueil > Emploi Formation professionnelle > Aides à l’emploi > Le PACEA (parcours contractualisé d’accompa-gnement vers l’emploi et (...)

Le PACEA (parcours contractualisé d’accompa-gnement vers l’emploi et l’autonomie) : kézako ?

| Publié le 15 mai 2017 | Dernière mise à jour le 16 mai 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le PACEA est le nouveau cadre contractuel unique de l’accompagnement des jeunes.

Qui ?

Tous les jeunes de 16 à 25 ans prêts à s’engager dans un parcours contractualisé d’accompagnement sont éligibles au PACEA.

Quoi ?

Nouveau cadre contractuel unique de l’accompagnement des jeunes, le PACEA permet de mobiliser :

  • différentes modalités d’accompagnement (collectif, individuel, mise en situation professionnelle...) ;
  • les outils de la politique de l’emploi et de la formation ;
  • et toute action de nature à lever les freins périphériques à l’emploi.

Pourquoi ?

Il s’agit d’inscrire le droit à l’accompagnement dans une perspective plus large que l’emploi et la vie professionnelle en introduisant la logique d’autonomie sur le marché du travail.
L’ambition du PACEA est de favoriser la progression vers l’accès à l’emploi et l’autonomie des jeunes.

L’accompagnement doit permettre au jeune, élément moteur du processus, de développer son « savoir agir ».

Il doit l’amener à se projeter dans une trajectoire professionnelle à court et moyen terme, en nouant des collaborations avec les employeurs lui permettant de construire ou de confirmer un projet professionnel.

Comment ?

À l’issue d’un diagnostic initial approfondi, la signature d’un contrat d’engagement permet l’entrée du jeune dans le PACEA.

Ces phases d’accompagnement ont pour objectifs de définir et formaliser, puis mettre en oeuvre et enfin sécuriser le projet professionnel
et personnel du jeune. Chaque phase fait l’objet d’objectifs définis avec le jeune et d’un temps d’évaluation à son terme, afin que le jeune mesure sa progression vers l’accès à l’emploi et l’autonomie.

Le versement d’une allocation n’est pas automatique et est destiné à soutenir ponctuellement la démarche d’insertion du jeune vers et dans l’emploi et l’autonomie, en fonction de ses besoins et des actions dans lesquelles il est engagé.

L’allocation versée au bénéficiaire est plafonnée à trois fois le montant mensuel du revenu de solidarité active (472,37€ par an au 1er avril 2017).

Durée ?

Le PACEA est constitué de phases d’accompagnement successives qui peuvent s’enchaîner pour une durée maximum de 24 mois consécutifs.

En savoir plus :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics