Les dernières mises à jour
 
Accueil > La Direccte > Appels à projets - marchés publics > (Rappel) Commerce & artisanat : appel à projets 2017 du FISAC

(Rappel) Commerce & artisanat : appel à projets 2017 du FISAC

| Publié le 24 juillet 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC) a lancé un nouvel appel à projets pour 2017. Cette année les technologies numériques sont mises en relief. Détails.

Le FISAC est un outil de consolidation et de développement du commerce et de l’artisanat de proximité au profit d’un développement territorial équilibré. Son mode d’attribution se fait depuis 2015 dans le cadre d’un appel à projets national.

Concernant l’appel à projets 2017, le dépôt des dossiers se fait auprès des services de la Direccte Hauts-de-France (voir contact ci-dessous) au fil de l’eau dans le cadre du calendrier ci-dessous.

Texte de référence et documents de l’appel à projets

1 / Textes de référence :
Article L.750-1-1 du Code de commerce
Décret n°2015-542 du 15 mai 2015 pris pour l’application de l’article L.750-1-1 du code de commerce, modifié par le décret n°2015-1112 du 2 septembre 2015

2/ Téléchargez ci-dessous les documents de l’appel à projets (au format PDF ou MS Excel) :
• le cahier des charges ;
• la fiche de synthèse ;
• le tableau synthétique des aides.

Attention ! Les dossiers déposés à la Direccte Hauts-de-France doivent impérativement être présentés selon les modalités prévues par le cahier des charges sous peine d’être déclarés inéligibles. Pour tout projet porté par une entreprise, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat ou la Chambre de Commerce et d’Industrie dont vous dépendez peut vous apporter une aide  : vérification des critères prérequis et accompagnement pour compléter le dossier de demande d’aide.

Calendrier

Les dossiers de candidature peuvent être déposés à la Direccte Hauts-de-France au fil de l’eau et au plus tard :
le 27 octobre 2017 pour les opérations individuelles ;
le 29 janvier 2018 pour les opérations collectives.

Les priorités thématiques et le zones géographiques privilégiées

1 / Priorités thématiques
- Pour les opérations collectives en milieu rural et les opérations collectives en milieu urbain :
• La modernisation, la diversification, l’accessibilité physique et numérique et la sécurisation des entreprises de proximité existantes ;
• La création et la modernisation des halles et des marchés couverts, ainsi que des marchés de plein air tant au niveau des infrastructures matérielles que digitales.

- Pour les opérations individuelles en milieu rural :
• La création, la modernisation, la diversification, l’accessibilité physique et numérique et la sécurisation des derniers commerces multiservices en zones rurales ;
• La création, la modernisation, la diversification, l’accessibilité physique et numérique et la sécurisation du dernier commerce du secteur d’activité concerné en zones rurales ;
• La création, la modernisation, la diversification, l’accessibilité physique et numérique et la sécurisation des stations-services, qui assurent le maillage du territoire et dont la gestion est assurée par un exploitant indépendant ou par une commune.

Les technologies numériques sont mises en relief cette année
Par ailleurs, parmi les dépenses éligibles figurent explicitement :
- les outils numériques des entreprises qui permettent le développement d’une offre de vente de service et de produits en ligne et la communication ;
-  les outils numériques des associations de commerçants qui contribuent à rapprocher l’ensemble des commerçants entre eux et à l’égard de leur clientèle ;
- l’accompagnement de l’adaptation des commerces aux nouveaux comportements des consommateurs et aux opportunités du e-commerce ;
- l’accompagnement des commerçants et artisans pour les aider à définir leur besoin en matière d’usages numériques.
Enfin, l’utilisation des technologies numériques constitue un des critères d’évaluation des candidatures.

2 / Zones géographiques privilégiées
• les communes classées en zones de revitalisation rurale (ZRR) ;
• les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ;
• les centralités commerciales dégradées connaissant un fort taux de vacances.

En savoir plus :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics