Les dernières mises à jour
 
Accueil > Économie Entreprises > Filières économiques > Services à la personne : agir sur le management et l’organisation du travail (...)

Services à la personne : agir sur le management et l’organisation du travail pour prévenir les risques professionnels

| Publié le 6 décembre 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La Direccte des Hauts-de-France a organisé, en collaboration avec l’ARACT Hauts-de-France, le 4 octobre 2016 à Artois Expo à Arras un séminaire présentant l’étude action menée par l’ARACT auprès de 13 structures associatives prestataires de services à la personne.

Deux tables rondes ont suivi consacrées à des témoignages et des retours d’expériences de management et d’organisation mises en place par les structures pour prévenir les risques professionnels.

Jean-François Bénévise, Directeur régional de la Direccte a rappelé que le secteur des services à la personne est une économie qui n’est pas désincarnée offrant des caractéristiques spécifiques : une relation directe à la personne dans l’exercice de son travail entrainant des conditions de travail particulières.

SERVICES À LA PERSONNE : UN SECTEUR EXPOSÉ AUX RISQUES PROFESSIONNELS

Il a souligné le poids économique du secteur (5% de l’emploi régional ; perspective de création de 20000 emplois à l’horizon 2020), secteur porteur d’emplois non de localisables pas ou peu qualifiés avec toutefois des opportunités professionnelles en matière d’accès à des qualifications et de déroulement de carrière.

Ce secteur est un secteur prioritaire pour l’État qui est très attentif aux conditions de travail des salariés, aux risques professionnels auxquels ils sont exposés et aux leviers de prévention sur lesquels les structures peuvent s’appuyer. En effet le secteur des services à la personne est le secteur le plus sinistré avec celui du commerce de détail
Dans ce contexte le rôle de l’encadrement de proximité est déterminant. 13 associations de l’aide à domicile se sont portées volontaires pour participer à une formation collective, construite et animée par l’ARACT. L’objectif était d’analyser les conditions permettant aux responsables de secteur de développer leur rôle en matière de prévention et d’appui à la réalisation du travail à domicile.

Cette approche positive du travail est en accord avec l’Accord national interprofessionnel (ANI) du 13 juin 2013 sur la qualité de vie au travail et avec la Plan Régional Santé et Travail 3.

RESTITUTION DE LA FORMATION ACTIONS : REPÈRES ET RETOURS D’EXPÉRIENCES

Cette formation action a permis d’analyser à l’échelle régionale le rôle de prévention de l’encadrement de proximité au regard du contexte de la structure et des contraintes quotidiennes et de révéler les leviers d’amélioration possibles dans l’organisation.

Les problèmes rencontrés par les responsables de secteur sont des vecteurs de risques professionnels pour eux-mêmes et leurs équipes. De plus ils sont soumis quotidiennement à de multiples sollicitations venant à la fois des usagers, des équipes de terrain et de la hiérarchie.

Pour réussir cette démarche il était indispensable d’une part que la direction et les responsables de secteur s’engagent pleinement en dégageant du temps disponible d’autres part que la démarche soit portée collectivement au sein de la structure.

La formation action, qui s’est déroulée sur une année, a permis d’outiller les structures sur l’analyse de l’activité des responsables de secteur et sur l’identification des principaux risques professionnels, afin d’aboutir à la mise en œuvre de plans d’actions. Par exemple :

  • nouvelle organisation et répartition du travail au sein des équipes bureau et administratives ;
  • gestion et développement des RH ;
  • développement de méthodes d’analyses des situations de travail problématiques et construction d’espaces de discussion sur le travail.

Comment s’est mise en place cette formation action dans les structures ?
Il y a eu des temps collectifs (6 jours de formation) à destination des responsables de secteurs avec des temps de présence de la direction et des intersessions pour développer la démarche dans la structure avec l’ensemble des acteurs.
Après avoir débattu collectivement du projet, il y a eu la mise en place opérationnelle du plan d’action.

Les conditions de développement et de réussite de la démarche sont les suivantes :

  • accepter de prendre du temps pour analyser la situation et les problèmes rencontrés ;
  • la démarche doit être portée par la direction ;
  • les actions mises en place doivent être à court, moyen et long terme et reposer sur différents acteurs ;
  • la mobilisation des ressources externes existants (par exemple, les services de santé au travail, la CARSAT ,les OPCA…).
Quel changements concrets pour les structures (l’exemple de l’AVAD) ?
L’AVAD est une association de 365 salariés intervenant sur les territoires de Valenciennes, Marly et Denain. Dans le cadre de l’action de l’ARACT, l’AVAD a embauché une chargée de prévention des risques professionnels. Cette embauche a été réalisée en interne avec l’évolution d’une ancienne aide-soignante connaissant bien le terrain. Un comité de pilotage a été constitué pour permettre d’échanger sur les pratiques, les problèmes rencontrés. L’AVAD a également produit un guide des risques professionnels.
Enfin, l’organisation du travail des responsables de secteur a été revue avec une meilleure segmentation des tâches.
En savoir plus :

Services à la personne - Repères sur le management dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais

Une publication de l’Aract et de la Direccte Hauts-de-France qui accompagne le séminaire "Services à la personne - Organisation, management, territoire : agir autrement sur la santé au travail" (Arras - 4 octobre 2016).

La lettre hebdomadaire du ministère de l’économie et des finances à destination des entreprises

Les mesures de simplification administrative à destination des entreprises

Liens
DGE
Fonds Social Européen
Direction Générale du Trésor
Crédit impôt innovation
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics