Les dernières mises à jour
 
Accueil > Études Statistiques > Trajectoire socio-économique du territoire de Saint-Omer

Trajectoire socio-économique du territoire de Saint-Omer

| Publié le 19 août 2015 | Dernière mise à jour le 22 septembre 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Saint-Omer profite d’une situation géographique privilégiée à égale
distance de l’aire urbaine centrale entre Lille et Arras et du littoral. La
zone connaît néanmoins une relative faiblesse de ses liaisons routières
et ferroviaires avec Lille et Dunkerque. L’agglomération audomaroise se situe sur un site exceptionnel au contact entre les zones rurales du Haut Artois et de Flandre intérieure. Ce lieu associe les forêts et les collines qui ceinturent la cuvette occupée par les cultures maraichères et les marais, sillonnés par les watergangs, un réseau complexe de canaux artificiels.

Malgré une forte progression démographique (+0,3 % entre 1999 et
2011), le territoire compte le deuxième plus faible nombre d’habitants
avec 116 400 personnes recensées en 2011. Alors que la part des moins de 30 ans était équivalente à la région en 1999, elle s’est effondrée en dix ans jusqu’à atteindre 38,6 %, soit 1,7 point de moins que la moyenne régionale.

Saint-Omer connaît la plus forte progression de la part des 45-59 ans
(+29 % entre 1999 et 2010) ; ils représentent désormais 20,9 % de la
population. Leur part est proche de celle des personnes âgées de plus
de 60 ans qui a progressé également de +20 % en dix ans, témoignant
d’un comportement résidentiel des retraités.

Ce portrait retrace la trajectoire socio-économique de la zone d’emploi de Saint-Omer :

Trajectoire socio-économique de la zone d’emploi de Saint-Omer
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics