Les dernières mises à jour
 
Accueil > Picardie > Travail et relations sociales > Santé et Sécurité au Travail > Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur

Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur

| Publié le 2 juin 2014 | Dernière mise à jour le 13 octobre 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les ministères chargés du travail et de l’agriculture, la CNAMTS, l’INRS, la MSA, le RSI, la CNRACL et l’OPPBTP s’associent pour sensibiliser les chefs d’entreprise et les maîtres d’ouvrage au risque de chutes de hauteur.

En effet, les chutes de hauteur restent aujourd’hui l’une des premières causes d’accidents du travail, notamment dans le BTP où elles représentent 16 % des accidents et sont la 1ère cause d’accidents graves et mortels (30 % des décès). Dans le secteur agricole, les chutes de hauteur représentent 12,4% des accidents du travail chez les agriculteurs et 9,4% chez les salariés agricoles. C’est également la première cause de décès (23%) chez les agriculteurs. Ce risque représente un enjeu de sécurité majeur au regard de la vie des personnes et de la performance des entreprises.

Stop aux chutes de hauteur, adoptez les 3 bons réflexes

  • J’organise mon chantier
  • Je choisis les bons équipements
  • J’informe et je forme mes salariés
En savoir plus :
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics