Les dernières mises à jour
 
Accueil > Économie Entreprises > Appui aux entreprises > Un projet visant à mettre les conseillers publics d’entreprise en (...)

Un projet visant à mettre les conseillers publics d’entreprise en Réso

| Publié le 21 février 2018 | Dernière mise à jour le 19 mars 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Réso, soutenu par le programme d’investissements d’avenir (PIA), fait l’objet d’une expérimentation dans les Hauts-de-France, région où il est déployé sous la responsabilité de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte). Explications.

Des conseillers publics d’entreprise à décloisonner

L’État, les collectivités territoriales et les organismes publics associés mobilisent d’importantes ressources (plus de 2000 aides publiques) pour accompagner les entreprises dans leur développement (croissance, investissement, international), lorsqu’elles connaissent des difficultés, ou encore, afin de les aider à mieux intégrer les mutations économiques et technologiques dans leur stratégie.

De nombreux conseillers publics d’entreprise (Direccte, Maisons de l’emploi, réseaux consulaires, Région, etc.) accompagnent les dirigeants d’entreprise en vue de détecter leurs besoins et, le cas échéant, d’y apporter une solution.

Certaines entreprises estiment être sur-sollicitées, tandis que d’autres, ne le sont que très rarement (voire pas du tout). Par ailleurs, ces conseillers ne proposent généralement que les dispositifs mis en œuvre par leur propre structure. Lorsque ces dispositifs « maison »ne sont pas suffisamment adaptés à la situation, les conseillers ne disposent pas toujours des informations nécessaires pour passer le relais à un partenaire plus à même de répondre aux besoins de l’entreprise.

Mutualiser pour mieux cibler le conseil donné

Réso, à travers une plateforme numérique dédiée, ambitionne de mieux outiller les conseillers publics d’entreprise qui sont au contact des entreprises, de faciliter les mises en relations entre les structures publiques afin de permettre aux entreprises d’avoir les bonnes informations, au bon moment, et in-fine, mobiliser le bon dispositif.

Le projet Réso est d’ores et déjà déployés dans plusieurs territoires des Hauts-de-France (Sambre-Avesnois, Cambrai, Boulogne-sur-Mer, Montreuil, Abbeville, Péronne) et sa diffusion se poursuit sur l’ensemble de la région.

Trois questions posées à Mohamed LOUCIF, conseiller public d’entreprise de la Direccte Hauts-de-France

En quoi Réso se différencie des outils existants ?

Réso est un outil pensé pour être opérationnel et faciliter la mise en relation entre une entreprise qui a un besoin et l’institution qui dispose l’aide adaptée.
Réso, c’est également un portail internet qui permet en 4 étapes, avec 3 informations clés et 2 minutes de mettre en relation le dirigeant avec un ou des experts du besoin exprimé (pas de reporting fastidieux et chronophage).

Au-delà, Réso s’inscrit dans une démarche de « coopération trans-organisationnelle » puisque c’est un outil de travail commun confié aux conseillers publics d’entreprise de toutes les institutions présentent sur un territoire.

Quels sont les avantages pratiques de Réso pour les conseillers publics d’entreprise ? Pour les entreprises ?

Réso permet, en premier lieu, de faciliter le travail des conseillers publics d’entreprise qui sont au contact des dirigeants en leur donnant un outil complémentaire pour répondre aux besoins des entreprises.

Pour les dirigeants d’entreprises, Réso leur permet d’avoir une réponse adaptée aux besoins exprimés lors d’une visite par un conseiller d’une structure publique ou parapublique.

Comment Réso se déploie dans les territoires de la région ?

Réso est un outil expérimenté sur la région des Hauts-de-France par la Direccte avec l’appui des services du Premier Ministre.

Réso est le plus souvent déployé à l’échelle d’une zone d’emploi. La première phase consiste à mobiliser localement les différentes institutions pour, d’une part, constituer une force de contact élargie auprès des entreprises et, d’autre part, référencer les experts qui pourront alors accompagner les besoins d’entreprises qui sont partagés.

Une trentaine d’institutions différentes sont d’ores et déjà impliquées dans la dynamique et Réso est actuellement en cours de déploiement sur 70-75 % du territoire des Hauts-de-France.

En savoir plus :

La plateforme numérique Réso : https://reso.beta.gouv.fr/

La lettre hebdomadaire du ministère de l’économie et des finances à destination des entreprises

Les mesures de simplification administrative à destination des entreprises

Liens
Direction générale des entreprises (DGE)
Médiateur des entreprises
--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics